La perversion narcissique est un sujet complexe. Décrite pour la première fois en France en 1986 par Paul Claude Racamier, cette pathologie intrigue toujours autant. Le pervers narcissique est manipulateur, dangereux et toxique. Il est impulsif et peut changer d’humeur en une fraction de seconde. Jusqu’où peut-il aller, et peut-il aller jusqu’à tuer ?

La mort psychique face au pervers narcissique

La torture du pervers narcissique…

La violence psychologique dans une relation à un pervers narcissique est inimaginable. L’emprise est forte et douloureuse, et les conséquences sont bien souvent indirectes. La dégradation est lente face aux attaques sournoises et calculées du pervers manipulateur.

En effet, le chantage affectif, l’humiliation, les critiques, la culpabilisation, doublées de tendresse et de réassurance sont fatales. Peu à peu, la victime du pervers narcissique subit un véritable meurtre psychique progressif.

La confiance en soi de la victime est détruite, la personnalité effacée et la dépendance affective aliénante. La victime de ce manipulateur toxique qu’est le pervers narcissique subit alors sa manipulation dangereuse, et plonge lentement dans une spirale toxique.

… peut conduire à la mort psychique.

La dégradation est dans un premier temps lente et subtile, puis tout s’accélère. De nombreux troubles psychiques apparaissent chez la victime, comme les troubles du sommeil, de l’alimentation, la dépression ou encore l’anxiété.

C’est un suicide psychique lent de déconstruction de tout repère et de tout lien avec l’extérieur. Une expérience traumatisante où l’identité entière de l’individu est mise à mal. Le pervers narcissique manipulateur souffle le chaud et le froid. Ce meurtre psychique est contrôlé et instrumentalisé par la manipulation. Les séquelles sont alors nombreuses et propres à chaque victime.

La torture et l’emprise sont telles, que la victime subit un véritable lavage de cerveau bien souvent même, sans même s’en apercevoir. La perversion narcissique est une pathologie destructrice et meurtrière.

C’est un véritable attentat émotionnel dont les conséquences sont nombreuses. La victime est dépossédée d’elle-même, sans énergie et dans la peur constante face à son bourreau.

La mort physique face au pervers narcissique

En parallèle de l’esprit qui se dégrade à petit feu face aux agressions émotionnelles du pervers narcissique, le corps aussi, en pâtit.

La mort et la maladie

Sous emprise et épuisées, les victimes de ces relations toxiques à un pervers narcissique font parfois face à de nombreuses maladies. En effet, le corps et l’esprit sont très finement liés.

Alors que l’esprit lâche, c’est le corps qui lui aussi commence à se fatiguer. Le système nerveux est sous tension, le système immunitaire est affaibli. Perte de poids, cancer, ulcère ou plus simplement fatigue extrême : les victimes ne sont nullement épargnées.

Parfois, et dans les cas les plus terribles, les victimes de pervers narcissiques sont poussées au suicide. En effet, les pervers narcissiques sont de véritables vampires affectifs laissant leurs victimes, à bout de force et de souffle de vie.

La mort par les coups

Parallèlement, le pervers narcissique peut être pris à des excès de violences physiques. (coups, blessures..).

Enfin, il arrive parfois que le pervers narcissique soit pris de ce que l’on appelle une “rage narcissique”.

En effet, lorsqu’un pervers narcissique, qui est fondamentalement instable, est dépassé par une situation qui s’est entremêlée, il arrive parfois qu’il ne parvienne plus à se maîtriser.

L’intimidation se transforme alors en hostilité intense et soudaine, puis en agression physique et en gestes violents disproportionnés. La folie de ce manipulateur malade le rattrape. Il est dans un sentiment de toute puissance, et est hors de contrôle. Sous les coups répétés, la victime court alors un grand danger pour sa santé et pour sa vie.

Conclusion

Toute relation à un pervers narcissique est dangereuse et toxique. Votre intégrité physique et mentale est en jeu. Il est essentiel de tenter de fuir cette relation autant que possible et de ne pas hésiter à demander de l’aide.

Le danger est réel, qu’importe la nature de cette relation (amicale, familiale, au travail..). Contactez un professionnel, un thérapeute expert en relations toxiques, afin de faire face à ces individus toxiques et dangereux pour votre santé mentale et physique. Vous êtes victime d’un pervers narcissique ? N’attendez plus, votre intégrité est en jeu. Votre vie aussi.

À propos de l'auteur

Solenn Quénet

Experte en trouble de la personnalité narcissique, diplômée d'une formation Universitaire de Psychologie, Psychopathologie et Psychanalyse.